© 2019 LES SAISONS DE l'ÉTRANGE

  • Facebook
  • Twitter

Paris, 1900. Marie-Antoinette est une petite arnaqueuse des Halles, évadée d’un orphelinat sordide, réfugiée dans un ancien bouge de la rue du Poil-au-Con. elle bute sur un curieux personnage : Sekigawa sensei,
débarqué dans les bagages de la délégation japonaise, un homme sombre et mystérieux et qui cache
quatre fantômes dans quatre urnes de porcelaine.
Qui sont ces morts éveillés que Marie-Antoinette peut voir et toucher comme s’ils étaient vivants ?

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
0